Les séances EMDR-DSA

Mise en situation d'une séance EMDR à Quimper au cabinet Terr'happy d'Isabelle à Ergué-Gabéric

L'EMDR-DSA est une technique de remédiation cognitive par les mouvements oculaires. Elle permet une désensibilisation et un retraitement des souvenirs traumatiques. Elle est indiquée pour traiter le syndrome de stress post-traumatique (SSPT), mais aussi pour soigner le trouble de l'anxiété sévère déclenché par toute situation traumatisante (accident, agression sexuelle, maladie, deuil, divorce, dépression...). Les personnes voient alors leurs capacités d'adaptation dépassées. Elles revivent sans cesse, consciemment ou non, l'évènement déclencheur et cherchent à éviter toute situation qui le leur rappelle.

Hypnothérapeute, je suis également praticienne certifiée en thérapie EMDR à Quimper. Découvrez ci-dessous plus précisément comment fonctionne cette pratique thérapeutique, ainsi que le déroulement d'une séance.

Qu’est-ce que la thérapie EMDR et que soigne-t-elle ?

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing), ou en français, désensibilisation et retraitement par les mouvements oculaires, a été créée en 1987 aux États-Unis par Francine Shapiro. Le sigle DSA signifie quant à lui : désensibilisation par stimulations alternées.

Cette technique thérapeutique a fait ses preuves pour traiter le syndrome de stress post-traumatique (SSPT). Elle a tout d’abord été proposée à des soldats vétérans de la guerre du Vietnam, puis à des personnes ayant subit des agressions sexuelles. Tous ont été soulagés après leurs séances.

Au départ décriée par le corps médical, des études scientifiques ont depuis permis de mieux comprendre comment cette technique de remédiation cognitive agissait sur le cerveau. Elle est aujourd’hui reconnue et recommandée par les plus hautes instantes de santé (OMS, Inserm, Haute Autorité de Santé). Vous retrouverez sur le site EMDR France la liste de toutes les publications scientifiques qui l'ont validée.

 

Cette technique est considérée comme une thérapie de choix pour toutes les personnes qui souffrent du trouble du stress post-traumatique suite à des évènements traumatiques : accident violent, guerre, attentat, viol, etc.

Mais elle a aussi fait ses preuves pour soigner tous les troubles de l’anxiété sévère consécutifs à des situations plus « anodines » (séparation, maltraitance, maladie, conflits relationnels, dépression…), mais tout autant porteuses d’un réel traumatisme.

Comment fonctionne la thérapie de désensibilisation et de retraitement par mouvements oculaires ?

Avant de suivre un traitement EMDR, à Quimper ou ailleurs, il est important de comprendre comment notre cerveau traite les informations et l’impact qu’un choc émotionnel a sur ce traitement. Nous verrons ensuite les mécanismes par lesquels cette méthode thérapeutique soigne ce dysfonctionnement émotionnel.

Le traitement cérébral de l’information

 

Lorsque l’on fait face à un stimulus sonore, tactile, visuel ou olfactif, notre système nerveux est activé. Il envoie ces informations au cerveau où elles sont analysées et traitées.

Par exemple, si j’entends un bruit, je vais avoir une réponse physiologique (sursauter) et émotionnelle (ressentir de la peur ou de la surprise). Puis, mon cerveau va analyser la situation afin d’y répondre de manière appropriée, avant de passer à autre chose.

 

Enfin, durant les phases de sommeil profond, il va stocker et ranger en mémoire toutes ces informations qui constituent nos différents souvenirs.

Quand les émotions paralysent

 

Lorsqu’on subit un choc traumatique, ce processus de traitement est altéré. Cela arrive quand on fait face à des stimuli trop importants. Les réactions physiologiques et émotionnelles sont démesurées. Le cerveau est alors dépassé pour analyser la situation. Il lui est impossible de se connecter aux émotions et celles-ci deviennent incontrôlables.

Aussi, quand on survit à un accident ou un viol par exemple, ou que l’on rencontre une situation qui déclenche en nous un traumatisme émotionnel, le cerveau est dans l’incapacité de traiter, et encore moins de ranger, les informations choquantes. Il reste comme figé sur cet évènement, sans que nous en ayons conscience. Le moindre stimulus extérieur peut venir réactiver ce souvenir et entraîner une émotion très intense.

 

Autrement dit, le processus de traitement de cet évènement douloureux ne se fait pas correctement. Le stockage en mémoire est dysfonctionnel et entraîne des réactions inadaptées qui peuvent durer dans le temps.

Retraiter le dysfonctionnement du stockage par l’EMDR

 

La thérapie EMDR, à l’aide d’une série de stimulations bi-latérales alternées, va activer le système nerveux parasympathique qui permet la relaxation. Cet état de détente déclenche une activité cérébrale similaire à celle rencontrée durant le sommeil profond. Ainsi, le praticien va relancer le mécanisme normal de traitement et de stockage des souvenirs en mémoire.

Mieux encore, cette méthode thérapeutique est plus rapide. Une séance d’EMDR peut être équivalente à plusieurs nuits de sommeil en terme de quantité d’informations traitées et rangées. Le cerveau reprend alors son activité normale.

Grâce à ce processus, le consultant peut « digérer » ce vécu traumatique. Quand il repense à ce souvenir, les images et les sensations qui lui sont associées s’estompent, et l’émotion initiale n’est plus réactivée. Il peut ainsi repenser calmement, voire positivement à ce qui lui est arrivé, et guérir.

Comment se déroule une séance EMDR à Quimper ?

Au cabinet Terr'Happy d'Isabelle, en plus de l'hypnose, je propose des séances d'EMDR.

 

Cette thérapie brève consiste à utiliser des stimulations sensorielles pour faire revivre le moment du traumatisme de la personne.

N'ayez aucune crainte, l’EMDR ne demande pas de décrire avec précision le traumatisme. Nous pourrons même travailler en « aveugle », ce qui peut être utile si vous avez subit un cas d’inceste par exemple.

Voici concrètement comment se déroulera votre séance :

  • Je vous demande de vous centrer sur le souvenir traumatique, en gardant à l’esprit les aspects sensoriels les plus perturbants (image, son, odeur, sensation physique), ainsi que les pensées et ressentis actuels négatifs qui y sont associés.

  • Puis, j'utilise une stimulation sensorielle bi-alternée (droite-gauche) qui se pratique par mouvements oculaires – Vous suivez mes doigts qui passent de droite à gauche devant vos yeux.

  • Mais je peux aussi faire appel à d’autres simulations comme des bips dans un casque ou des tapotements sur les genoux.

  • La stimulation dure généralement quelques dizaines de secondes, après quoi vous m'exprimer vos sensations, voss émotions et vos pensées.

Durant la séance, ce processus de stimulation, puis d’expression, est reproduit plusieurs fois. Vous revivez l’émotion de ce traumatisme avec la même intensité. Au fur et à mesure, celle-ci va diminuer, jusqu’à disparaître.

 

Puis l’EMDR-DSA va utiliser un processus semblable pour vous amener à développer une pensée positive sur l’événement douloureux que vous avez vécu.

Après ce travail thérapeutique, il n’est ni nécessaire, ni même recommandé de noter, d’analyser ou chercher à interpréter les informations qui ressortent de la séance.

Cette thérapie est résolument orientée résultat. Elle vise à désensibiliser le souvenir et non pas à comprendre les mécanismes qui ont favorisés la mise en place et le maintien des comportements, ni les cognitions négatives qui en ont découlé.

Une session d’ EMDR dure de 60 à 90 mn pendant lesquelles vous pouvez traverser des émotions intenses. Mais en fin de séance, vous ressentez généralement une nette amélioration.

 

Enfin, je peux être amenée à alterner hypnose et technique EMDR en fonction de vos besoins.

Vous souhaitez prendre Rdv ? Je vous reçois en cabinet à Ergué-Gabéric ou au cas par cas, à domicile. Notez que la thérapie de désensibilisation traumatique ne peut pas se pratiquer à distance.

Pour tout autre renseignement, n'hésitez pas à prendre contact avec moi.