l'hypnose et les troubles du sommeil

 I) L’insomnie provoquant le manque de sommeil

L’insomnie est tout d’abord une plainte du patient. Il s’agit d’un symptôme : sommeil trop court, trop léger ou en pointillés et de manière générale, sommeil jugé insuffisant et peu réparateur.

L’interrogatoire et l’examen du patient permettant de comprendre puis de classer en trois groupes principaux l’insomnie, en fonction de l’élément causal initial.

L'hypnose sommeil dormir.jpg
  1. Causes chimiques, organiques de l’insomnie : 

  • Douleurs musculaires, osseuses ou viscérales qui perturbent tout ou partie du sommeil.

  • Troubles circulatoires des membres inférieurs entraînant fourmillements, crampes ou impatience qui empêchent l’endormissement.

  • Apnées du sommeil qui réveillent le patient (8,5% d’hommes entre 40 et 65 ans).

  • Absorptions d’excitant : thé, café, alcool, amphétamines, vitamines C.

  • Abus de somnifères, dont la dose augmente quand l’efficacité diminue.

 

  2. Causes liées à la pensée provoquant une insomnie

  • Le stress émanant de conflits professionnels ou affectifs et, plus ponctuellement, avant un examen, un concours.

  • La dépression anxieuse, où l’insomnie n’est qu’un symptôme parmi les autres manifestations de la peur et de l’anxiété.

  3. Causes liées aux horaires décalés ou le décalage horaire

 

II) La séance d’hypnose pour retrouver le sommeil

  • L’insomnie est vécue dans ces cas comme un désir d’hypervigilance, contrôle de tout et de rien. Une hyperactivité intellectuelle qui ne laisse aucune place au répit et à la récompense d’un sommeil bien mérité. Un malaise chronique où le sommeil n’est plus un refuge : la peur de s’endormir, puis la peur de ne pas pouvoir s’endormir. Le manque de sommeil finit par provoquer un épuisement physique et moral.

  • Les médicaments hypnotiques sont le pire remède qui soit parce qu’ils sont efficaces pour faire dormir. Ils font dormir de force. Les patients s’installent dans cette certitude de pouvoir dormir à coup sûr et finissent par préférer le déséquilibre stable causé par les médicaments à l’équilibre instable du vivant, un monde sans certitude.

L’hypnose est une thérapie très efficace pour les troubles du sommeil. A cause des somnifères, ce soin prend souvent l’aspect d’une cure de désintoxication présentant tous les symptômes du drogué en manque. Passé cette épreuve, la confiance dans le corps revient peu à peu ainsi que le plaisir de se débrouiller sans médicament.

La technique d’hypnose utilisée vise à calmer l’anxiété par des suggestions de relaxation, puis à réaliser une véritable rééducation du sommeil.

  • La particularité de l’insomniaque étant justement de s’empêcher de dormir, d’entraver un processus naturel : L’hypnose pour dormir et l’auto hypnose négative ! L’insomniaque a développé bien souvent l’habitude de générer des pensées et des images mentales négatives en lien avec le sommeil.

Et bien souvent il n’est pas conscient de cette habitude et des conséquences de ces autosuggestions négatives sur son sommeil.

Avec des suggestions post-hypnotiques appropriées, on peut amener un changement positif au niveau des pensées et attentes face au sommeil.

 

L'hypnothérapie peut aider le client à se libérer de ses auto-verbalisations négatives et l’amener à avoir confiance à ses capacités à dormir.

Et aussi à croire profondément qu’il va réussir rapidement à retrouver un sommeil normal, profond et réparateur.

  • Le changement des comportements nuisibles au sommeil

 

L’hypnose pour dormir peut aussi aider le client à changer certaines habitudes de vie négatives et néfastes au sommeil.

 

Par exemple, les suggestions post-hypnotiques peuvent être utilisées afin que le client adopte une bonne hygiène du sommeil.

 

L’hypnose pour dormir peut aussi l’aider à mieux gérer le stress en modifiant la perception du stresseur. Les suggestions hypnotiques peuvent aussi l’aider à mieux résoudre ses problèmes et s’affirmer de façon constructive. L’hypnose pour dormir peut aussi aider un client anxieux ou dépressif à relaxer et changer ses pensées dysfonctionnelles.

  • Si l’hypnose est principalement indiquée en cas de troubles du sommeil liés au stress, ainsi que pour reprogrammer les cycles de sommeil qui se seraient décalés, elle peut également aider à améliorer le sommeil en diminuant les perceptions douloureuses ou les sons dérangeants, en travaillant sur une défocalisation ou un isolement sensoriel.

L’hypnose permet de penser la santé autrement

Bon à savoir : Les séances d'hypnose, qu'elles aient lieu en présentiel au cabinet ou à distance en visio​ sont toutes aussi efficaces. A vous de choisir en fonction de votre organisation

« Il faut garder à l’esprit que, même si l’on observe que l’hypnose peut avoir un impact fort sur le retour à la santé de malades, cette pratique ne soigne pas. Elle ne se substitue pas à un suivi médical adapté. »